Quand Dumonpierre rime avec irresponsabilité patronale. Lettre ouverte au PDG des Laboratoires Berden

 

Monsieur Dumonpierre,

 

Depuis la création des Laboratoires Berden, vous n’avez cessé de défendre l’image d’un patron responsable. Responsable dans ses actions, à l’égard de l’environnement, premier défenseur enfin des intérêts des employés et des petits actionnaires, ces derniers détenant, nul besoin de vous le rappeler, 25% du capital de l’entreprise. Force est de constater qu’à la lumière des évènements dramatiques des derniers jours, l’image d’un patron responsable à laquelle vous semblez tant tenir ne constitue qu’un écran de fumée derrière lequel vous ne pourrez indéfiniment vous cacher.  

 

Nous ne pouvons que dénoncer l’irresponsabilité de vos actes, ayant entrainé la mort de trois des employés de l’usine de Bectot, dans un « accident » qui aurait dû être évité.

Il était de votre devoir d’assurer la sécurité des employés de l’usine, devoir auquel vous avez gravement manqué. Pire, les derniers communiqués de presse, s’ils s’avéraient exacts, vous impliquent directement, vous ainsi que votre directeur d’usine, dans des décisions motivées uniquement des intérêts financiers et qui ont conduit à l’une des pires catastrophes industrielles de ces dernières années.

 

Nous déplorons cette conduite inexcusable et impardonnable, et tenons à vous rappeler, Monsieur Dumonpierre, les règles rudimentaires que le « patron responsable » que vous êtes aurait dû suivre : 

Un patron responsable, lorsque ses employés sont amenés à manipuler des produits dont la dangerosité est avérée, place la sécurité de ses hommes en tête de ses priorités.

Un patron responsable, soucieux du respect de l’environnement, mène toutes les actions nécessaires pour empêcher une catastrophe environnementale

Dans une entreprise cotée en bourse et dont l’actionnariat individuel représente 25% du capital de l’entreprise, un patron responsable représente l’ensemble des pourvoyeurs de fonds et ne s’autorise pas aux hasards d’une politique financière court-termiste portant atteinte aux intérêts des petits porteurs de l’entreprise.

Le silence derrière lequel vous vous terrez depuis l’annonce de l’accident vous accable, Monsieur Dumonpierre, et au nom des petits porteurs des Laboratoires Berden, l’APPLB demande votre démission immédiate ainsi que la tenue d’une assemblée générale extraordinaire afin de définir les actions prioritaires à mener dans les prochaines semaines.

Responsablement,

L’APPLB